27 novembre 2014 ~ Commentaires fermés

Un aquarium ou pas pour l’utriculaire

Avec les utriculaires, c’est Noël ! Il y a dans le genre utricularia des plantes carnivores pour tous les goûts, aquatiques ou terrestres, il y en a aussi qui sont semi-aquatiques. Il y a même quelques utriculaires épiphytes.

Pour savoir ce qu’est une plante épiphyte, je vous invite à lire la fiche d’une autre plante carnivore: catopsis.

Utricularia australis

Alors comme je ne vais pas parler de toutes les utriculaires en même temps, concentrons-nous sur l’utricularia australis, une plante carnivore aquatique.

Utriculaire

L’utricularia australis se nourrit avec ses feuilles, aucune racine à l’horizon. Certaines feuilles sont des pièges de la plante carnivore, d’autres non. Une plante qui cache bien son caractère carnivore en somme. Les pièges sont d’ailleurs aussi bien immergés qu’émergés.

Cette utriculaire supporte le froid sans problème, même le gel. Auquel cas, elle a une réaction amusante, elle se roule sur elle-même et plonge au fond de l’eau. Une fois les températures plus douces, l’utricularia australis refait surface.

Cette plante carnivore supporte bien le chaud aussi, la température de l’eau peut monter jusqu’à 25 degrés sans que ça lui nuise. Au-dessus par contre, il vaudrait mieux que ça ne dure pas, l’utricularia australis en souffrirait.

Piège de l’utricularia australis

Il s’agit de plein de petites outres munies de poils qui agissent comme des détecteurs de mouvement. Dès qu’une proie touche l’un de ses poils, une trappe au-dessus de l’outre se referme, emprisonnant la proie.

Parmi les pièges actifs des plantes carnivores, celui de l’utricularia australis est sans doute le plus réactif.

Piège de l'utricularia australis

Les Commentaires sont fermés.

Les petites créations de Cl... |
Jardica |
Ma maison container |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Clochettealamaison
| LE CADEAU ORIGINAL
| Videmaisonfonsorbes